Paysages - prairie - puzzles en ligne

La Prairie (anglais : Tallgrass Prairie) occupe les Grandes Plaines entre les Appalaches et les Montagnes Rocheuses. Cette écorégion à prairie de zone tempérée est constituée d'une flore herbeuse de graminées, de composées et de légumineuses. Son nom lui vient des explorateurs français et n'a pas été anglicisé. Elle est l'équivalent de la steppe en Eurasie et de la pampa en Amérique du Sud.

Aux États-Unis et au Canada, on fait parfois la distinction entre la végétation de taille basse des Hautes Plaines à l' ouest du 104e méridien terrestre et la végétation de taille moyenne et haute de l'est (depuis le sud du Manitoba jusqu'au centre du Texas). Lorsque cette distinction est faite, il est habituel de limiter le mot « prairie » aux zones de végétation moyenne à haute. La plus grande partie de ce territoire a été convertie en zone cultivée au cours des deux cents dernières années.

Autrefois, la Grande prairie couvrait l'essentiel du Midwest, juste à l'est des Grandes Plaines, et une étendue importante des Prairies canadiennes. Elle s'épanouissait sur un sol riche en lœss arrosé par des précipitations moyennes (760 à 890 mm par an). Dans la partie orientale, où les feux de prairie étaient rares et où l' évolution n'était entravée que par la chute d' arbres morts, les forêts de hêtres et d'érables prédominaient.